Notre projet


Restauration des superordinateurs CRAY

Le 26 août 2022, le CRAY X-MP/48, utilisé au CERN il y a quelques années ainsi que le CRAY-1S, premier superordinateur CRAY en Suisse, ont rejoint le Musée Bolo, à côté du CRAY-2 et du CRAY T3D. Ils viennent compléter le CRAY-2 et le CRAY T3D. Exposés depuis de nombreuses années dans les couloirs de l’EPFL, certaines pièces de ces CRAY doivent être entièrement restaurées et nettoyées par des professionnelles.

Ces pièces ont une valeur historique importante en Suisse et dans le monde. Ce sont les ancêtres de nos micro-ordinateurs… Aujourd’hui, nous avons tous un smartphone dans notre poche qui dispose d’une puissance de calcul équivalente voire supérieure à ces machines.

Mais quelle est l’histoire qui se cache derrière ce petit écran, derrière ses mémoires et ses processeurs? Quel est le lien entre ces deux machines? Quelles sont les anecdotes liées à ces objets? C’est ce que le Musée Bolo veut faire découvrir à ses visiteurs.

Sans dinosaures, il n’y aurait pas d’oiseaux

Exposer ces machines, sans en expliquer l’histoire, n’a pas de sens. Elle doit être accompagnée de témoignages, d’interviews et de quelques pièces complémentaires de la collection.

En parallèle, nous souhaitons compléter cette restauration avec une nouvelle exposition temporaire qui met en lumière l’histoire des superordinateurs CRAY et celle de son inventeur de génie, Seymour Cray.

Téléchargez le projet completPhotos HD

Participer au projet

Fondation Mémoires Informatiques
1038 Bercher
IBAN: CH4009000000172991457
BIC: POFICHBEXXX

Mention: CRAY



CRAY-1S

Le CRAY-1, inventé par Seymour Cray, est lancé en 1976. Il s’agit d’un superordinateur à architecture vectorielle, considéré comme l’ordinateur le plus rapide au monde. Il est construit autour d’un processeur 64 bits cadencé à 80 MHz, doté de 8 Mo de mémoire vive et refroidi au fréon.

Il atteint une puissance de calcul de 160 MFLOPS (ou méga-FLOPS), soit la puissance moyenne d’un ordinateur de bureau vingt ans plus tard. Une des innovations de cette machine est sa forme en arc de cercle qui permet de réduire les longueurs des différents fils. Ce supercalculateur pesant près de 5 tonnes coûtait près de 9 millions de dollars à l’époque. Le 1er CRAY-1 a été livré à «Los Alamos National Laboratory» et au total 16 machines furent produites.

CRAY X-MP/48

Le CRAY X-MP, principalement inventé par Steve Chen, est lancé en 1982.

Ce supercalculateur est presque identique au CRAY-1 pour ce qui est de l’apparence externe, notamment pour sa forme de fer à cheval, mais il est doté de deux processeurs cadencés à 105 MHz, pouvant atteindre 200 MFLOPS chacun. Ce modèle sera amélioré par la suite pour donner naissance en 1984 au quadriprocesseur CRAY X-MP/48, chaque CPU étant cadencée à 117 MHz, pour une puissance unitaire théorique de 230 MFLOPS.

Premier superordinateur multiprocesseur utilisé au CERN
Premier superordinateur multiprocesseur utilisé au CERN

Travail de restauration

  • Commande du tissu d’origine aux États-Unis auprès de la société Naugahyde
  • Remplacement de la mousse et du similicuir pour les 4 placets
  • Nettoyage des plexiglas
  • Nettoyage du similicuir de la structure supérieure (extérieur/intérieur)
  • Nettoyage de la structure en métal

Les restauratrices

Désirée Knüsel
Tapissière/décoratrice
Atelier Formwerkstatt

Noémie Nydegger
Conservatrice/restauratrice
Experte technique

Avec la participation de Naugahyde, fournisseur officiel de CRAY, pour la recherche et la sélection des tissus


Aidez-nous à concrétiser ce beau projet!

Le Musée Bolo est un musée privé. Il ne reçoit pas de soutien financier de la part de la commune de Lausanne ou du canton. Le musée doit sa survie grâce à de généreux donateurs et aux membres, tous bénévoles, qui s’occupent de la collection, et qui trouvent du financement par le biais des événements et des manifestations.

Pour concrétiser ce beau projet, nous avons besoin de financement. Par votre contribution à la restauration et la conservation de ces superordinateurs CRAY, vous aidez le musée à mettre en valeur ces pièces rares et leur histoire.

Participer à ce projet, c’est montrer que cet héritage numérique a toute sa place au sein du patrimoine culturel en Suisse. C’est apprendre aux visiteurs qu’à l’intérieur de leur téléphone portable, il y a aussi des histoires à raconter : de la recherche, de la science, des mathématiques et surtout des gens… des inventeurs géniaux.

Nous avons de plus en plus de demandes de visites guidées pour des classes d’écoles qui émanent de toute la romandie et au-delà. Il est primordial que les enfants comprennent et apprennent l’histoire de l’informatique encore peu visible dans les manuels scolaires. L’informatique, le numérique sont omniprésents. Impossible d’y échapper. Certains objets ou actions: smartphone, ordinateur de bureau, faire ses achats en ligne, etc. sont si présents dans nos activités quotidiennes, qu’on a parfois tendance à oublier leur importance et leur histoire.

L’ajout de ces superordinateurs CRAY dans notre exposition est un véritable plus. Ces pièces nous tiennent à cœur. Ce sont des machines incroyables, au design unique!

Votre aide est précieuse!

Les sponsors qui souhaitent participer à cette aventure pourront bénéficier d’une visibilité particulière au Musée Bolo (6’000 visites annuellement, hors étudiants). Nom ou logo imprimé sur une plaque de remerciements qui sera exposée à proximité des CRAY (A partir de CHF 3’000.- de don.)

Les dons sont déductibles des impôts.

Vous souhaitez en savoir plus avant de vous décider?

Nous vous invitons volontiers à venir visiter la réserve du Musée Bolo et discuter avec nous de votre intérêt pour un don ou du sponsoring.

Contactez-nous

Expliquer le futur numérique à l’aide du passé et du présent